Cambodge: Idées souvenirs

Hello ! j’espère que vous avez passé un bon week-end, en ce qui me concerne, je prépare tranquillement mon prochain voyage sur le continent asiatique (je vous prépare plein d’articles sympas à venir d’ailleurs). Et c’est justement en fouillant dans mes petits brouillons à la recherche d’un prochain sujet voyage, que je me suis rendue compte que j’avais complètement oublié de publier ce dernier article qui conclut mon séjour au Cambodge ! Donc, avec beaucoup de retard, je vous propose une petite liste d’idées souvenirs à ramener de ce magnifique pays !

 Au Cambodge les marchés sont vos amis ! Ils concentrent en effet le plus large choix de souvenirs au cm². Et pour avoir les meilleurs prix un seul mot d’ordre: MARCHANDER. Si vous n’avez pas l’habitude ne vous inquiétez pas, c’est à la portée de tout le monde. Proposez un prix qui vous semble correct pour vous mais aussi pour le vendeur et ça ira tout seul.

Souvenirs Cambodge

1. Des épices: au Cambodge vous aurez l’occasion de goûter à la nourriture Khmer et de retrouver les épices sur les marchés pour reproduire ces plats chez vous. L’incontournable c’est le poivre de Kampot (mais on en trouve aussi en France). Moi j’ai opté pour du curry rouge et du Amok (pour faire du Amok fish). Mais vous pourrez trouver également du curry vert, des noix, des cacahuètes…

2. Un pantalon éléphant: c’est le pantalon du touriste au Cambodge. On le trouve partout, même dans l’enceinte d’Angkor. Bien appréciable pour voyager à l’aise. Vous en trouverez de toutes les couleurs. Et ils sont aussi disponibles en version short !

3. Des t-shirts: il y a des t-shirts très sympa sur les marchés (surtout vrai pour le vieux marché de Siem Reap). Bon là c’est un éléphant mais vous avez aussi des motifs tribaux et d’autres imprimés. A 2$ le t-shirt on ne va pas se priver (ils sont aussi bien taillés que ceux qu’on peux acheter en France).

4. Du sable ou des coquillages: bon il n’est pas question de ramener 1kg de sable. Imaginez que tous les touristes s’y mettent, ça serait un désastre écologique. Mais vous pouvez ramener une petite poignée sans problème (mieux vaut se renseignez avant de ramasser sur les quantités maximales autorisées et c’est pareil pour les coquillages).

5. Des bijoux: ils sont disponibles sur les marchés, il y en a pour tous les goûts et de toutes les couleurs. Personnellement, j’ai acheté mes bracelets tressés sur la plage à Sihanoukville, à des vendeurs de plage.

6. Des bols en noix de coco: pour la petite histoire, j’ai trouvé ces bols à Phnom Penh. Je cherchais un modèle particulier (le blanc avec des ronds de nacre) et donc je me suis arrêtée devant un stand. La vendeuse était très sympa, j’ai commencé à discuter avec elle et à regarder les autres bols. Bon ben comme vous pouvez le voir il y en a 4 sur la photo, alors que je ne voulais en acheter que 2… En même temps, ça sert de déco, mais ça peut aussi servir à l’apéro. J’ai demandé à la vendeuse, on ne lave les bols qu’à l’éponge pour ne pas abîmer la nacre et la couleur.

Laisser un commentaire