Ce que le layering a changé dans ma vie

En ce moment, la presse féminine regorge d’articles consacrés aux rituels de beauté asiatique et notamment au layering. Et donc, après 6 mois de pratique je me suis dit qu’il était temps de faire un petit bilan de ce que le layering a changé dans ma vie. Une bonne occasion de coller à l’actualité beauté du moment mais aussi, je l’espère, faire de nouvelles adeptes !

Ce que le layering a changé dans ma vie

Avant, ma routine soin se résumait à seulement me démaquiller le soir et à appliquer une lotion et une crème matifiante le matin. Avec un gommage de temps en temps. Aujourd’hui je me démaquille tout les soirs, mais je me lave aussi le visage et je prends soin de ma peau en appliquant une crème hydratante que je mets aussi sur mon cou.Oui parce qu’on a tendance à l’oublier mais la peau du cou comme celle des yeux est fine et marque facilement. Il faut donc l’hydrater au même titre que les autres zones du visage et du corps. Côté masques, ils m’accompagnent plus souvent qu’avant. Vive l’aloe vera !

Résultat : j’ai beaucoup moins d’imperfections, ma zone de sécheresse au niveau du front a disparu. Reste mes lèvres toujours gercées mais la faute aux mauvaises habitudes de sortir sa langue quand on se concentre et les mauvaises habitudes sont toujours les plus compliquées à faire disparaître.

Je fais beaucoup plus attention à ce que contiennent mes produits de soins et mes produits de maquillage. Déjà parce que j’ai eu quelques soucis d’allergie mystérieuse, mais surtout parce qu’adopter le layering c’est avant tout une culture et un état d’esprit. Pour moi, je crois que ce rituel contribue grandement à l’acceptation de l’image de soi. On apprend à prendre soin de son visage, à le connaître et à l’apprécier. On le respecte et on se respecte. Prendre soin de soi d’accord, mais pas question de se barbouiller de produits chimiques.

Parce que cela n’a pas vraiment de sens de prendre autant de précautions pour n’apporter que des bonnes choses à notre peau et de ne pas se soucier de ce qu’on utilise pour déposer nos produits sur notre visage, je prend aussi beaucoup plus soin de mon matériel. Mes pinceaux ont donc le droit à un petit nettoyage très régulièrement.

Enfin, je passe aussi beaucoup plus de temps à lire les articles des copines blogueuses (Laura si tu passes par là…) qui me tentent chaque semaine. Heureusement que j’ai de la volonté pour ne pas me jeter sur la carte bleue à chaque nouvel article sorti.

Bref, je ne retiens que du positif concernant ce rituel de beauté et je ne peux que vous inviter à vous y mettre aussi !

4 Comments

  1. Depuis que tu m’as fait découvrir ce concept avec ton premier article sur le layering, je suis adepte ! Le contour des yeux, c’est magique quand tu sais quoi en faire (j’ai presque dit adieu aux vilaines cernes qui me dévoraient les joues !). xx

    • Cela me fait tellement plaisir de voir que mes articles ont une portée positive sur quelqu’un :D. Je suis ravie de te compter dans les adeptes du layering Ophélie ! A très vite

  2. C’est vrai que le layering est très bénéfique pour notre beauté. Il m’a beaucoup aidée comme tu dis à m’accepter et à prendre soin de ma peau (pas facile de se regarder dans le miroir quand on a de l’acné passée l’adolescence…). Je suis aussi d’accord que c’est un état d’esprit, du coup cela m’a aussi ouvert les yeux sur la composition de certains cosmétiques et désormais je fais beaucoup plus attention à ça. Et puis avoir une routine minimaliste ça fait du bien et on gagne du temps 🙂

Laisser un commentaire