Ils sont fous ces British

J’aimerai vous faire part d’un article que j’avais écrit pendant mon séjour Erasmus au Pays de Galles et que j’ai remis au goût du jour. Au programme, pleins de petites anecdotes sur la vie là-bas et particulièrement sur les différences que nous pouvons trouver avec notre pays la France. Je dédie cet articles à toutes les personnes géniales que j’ai eu la chance de rencontrer pendant mon séjour et qui se reconnaîtront peut-être dans mes lignes. J’espère que cet article vous plaira. N’hésitez pas à partager en commentaires vos propres expériences et autres bizarreries.

Après presque un mois passé au pays de la pluie tombante (et non pas du soleil levant) comme je l’appelle (oui il faut savoir que j’avais atterri dans la ville la plus humide du Royaume Uni: Swansea) , j’avais noté des différences avec la France.

 

ils sont fous ces British, les différences entre la France et le Royaume Uni

 

Les courses

D’abord, la vie est assez chère (transports, électricité…). Il n’y a donc pas de petites économies et la première chose sur laquelle tu peux faire un effort c’est sur la nourriture. Tu deviens très vite adepte des magasins discount ’99p’ et ‘Poundland’, équivalents du « C’est 2€ » chez nous ou de « Noz »en mieux. Tu scrutes la moindre promo dans les rayons de Tesco. Bref, tu te transformes en mère de famille nombreuse au budget serré pour faire tes courses. C’est que ça rendrait presque la corvée amusante ! Surtout quand il faut se lancer dans une chasse au trésor… Je vous explique. Les produits que l’on considère « de base » et que l’on déniche sans trop de difficulté dans nos supermarché français deviennent parfois introuvables au Royaume Uni. Je vous défie donc de trouver chez Tesco les articles suivants:

  • De la compote en pot et non en Pom’Pote
  • Des yaourts natures en set et non en format individuel
  • Des saucisses qui ressemblent à des saucisses
  • Du blé
  • Des lentilles en conserve
  • De la sauce tomate et non du concentré de tomates
  • De la farine de blé noir pour faire des crêpes (en bonne bretonne)

Je vous rassure cette mission est impossible (enfin chez Tesco. Il y avait bien un Sainsbury’s mais beaucoup trop loin pour s’y rendre sans voiture). Par contre si vous cherchez des gâteaux, des bonbons, des plats préparés surgelés, frais ou en conserve vous êtes sûr d’y arriver !

Pour poursuivre sur les emplettes, il y a des choses vraiment sympas comme l’ouverture des magasins le dimanche et à des horaires tardives en semaine ou même 24h/24 pour Tesco. On peut aussi acheter certains médicaments dans les drugstores ou les magasins comme Boots. Les pastilles pour la gorge ou le paracétamol sont en effet en vente libre.

Le gaz

Une fois le deuil de ses produits préférés terminé, on est prêt à affronter les autres différences de la vie quotidienne. En commençant par la facture de gaz. Il peut arriver que vous n’ayez pas de facture à payer. Chouette vous allez me dire. Et bien en fait non…On prend ça petite carte prépayée que l’on recharge dans un ‘Lifestyle’ (petite boutique de quartier), au coin de la rue. Petit conseil, si vous devez faire cuire quelque chose en pleine nuit parce que vous devez prendre un bus à 4h30 (ça sent le vécu), vérifiez bien qu’il vous reste du crédit sur votre carte de gaz avant la fermeture du lifestyle.

 Le recyclage

En France on recycle nos produits, mais au Royaume Uni c’est à un autre niveau. Il y a au moins quatre poubelles différentes ! Mais il arrive souvent que les poubelles soient placées derrière la maison et donc quand c’est le jour du ramassage, les rues se jonchent de sacs poubelles malodorants.

 L’eau tiède

Une des choses les plus bizarres que j’ai pu voir dans ce pays, c’est la difficulté à avoir de l’eau tiède. Et oui, dans beaucoup de lieux on trouve deux robinets: un d’eau chaude et un d’eau froide.

 La circulation

Passons maintenant à la circulation. Les Anglais roulent à gauche. Il faut donc un temps d’adaptation quand on arrive dans le pays, surtout quand on veut traverser. Côté signalisation, vous avez un bip sonore au niveau des passages piétons pour indiquer aux aveugles ou malvoyants qu’ils peuvent traverser. En plus, vous avez un compte à rebours qui vous permet de connaître votre temps d’attente avant que le feu piéton passe au vert. Enfin, les feux tricolores ne fonctionnent pas comme chez nous. Le feu orange s’allume avant de passer au rouge mais aussi avant de passer au vert.

Le froid

Le gène qui protège du froid ça existe ? Au Royaume Uni,  les gens se baladent en tongs et en short, t-shirt sous la pluie rien de plus normal quand il fait 11° C et qu’il y a un vent du tonnerre. Je n’ai jamais compris non plus comment les filles pouvaient rester en mini robe sans veste en plein hiver juste pour sortir.

L’uniforme

Les élèves portent l’uniforme. J’ai toujours adoré les uniformes et j’aurais bien voulu en porter pendant ma scolarité, en fan inconditionnelle d’Harry Potter.

Les fêtes

Comment ça il y a des chocolats et des guirlandes de Noël dans les magasins en septembre ? Et oui, ça commence très tôt par ici, même avant Halloween. C’est un des aspects que j’ai le plus apprécié là-bas. Les fêtes ont vraiment une très grande importance. On prend vraiment plaisir à préparer cette fête. D’ailleurs on commence la préparation du Christmas pudding 5 semaines avant Noël.

 Voilà pour le moment les principales différences entre la France et le Royaume Uni. On se retrouve bientôt pour un nouvel article.

Laisser un commentaire