Pourquoi les cosmétiques coréens vont conquérir le monde

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais à l’occasion de l’année France-Corée, les articles des magazines qui relatent les miracles des cosmétiques coréens se font de plus en plus nombreux. Ce qui laisse présager un engouement grandissant pour les produits venus du pays du matin calme et probablement un accès plus facile en France, dans les magasins physiques. Si vous n’êtes pas adeptes des cosmétiques coréens, vous utilisez sûrement des produits qui en sont grandement inspirés et qui utilisent les techniques développées en Corée du Sud.

La BB crème ? Inventée il y a des décennies par les Coréens. La cushion ? Encore une invention coréenne. La nouvelle folie des masques en tissu imbibés ? Encore gagné. Made in 한국 on vous dit !

korean products inspire occidental cosmetic

 

Saviez-vous que l’Oréal teste ces produits sur le marché coréen avant de les lancer sur les autres marchés ? Le pays du matin calme est en effet un marché test. Pourquoi ? Parce que les Coréens sont des experts en la matière, des experts en cosmétique avec des exigences élevées et parfois même considérés comme les consommateurs les plus tatillons. Mais aussi parce qu’en Corée du Sud, les femmes comme les hommes utilisent des cosmétiques. C’est d’ailleurs l’un des premiers marchés au monde en matière des soins du visage masculin. Pour faire simple, ce qui marche en Corée, a de forte chance de marcher ailleurs en Asie et aussi dans les autres parties du monde. Et l’inverse n’est pas forcément vrai.

Mais revenons-en à nos moutons. Pourquoi les cosmétiques coréens vont conquérir le monde. Parce que les Coréens sont bien souvent en avance sur les autres nations en matière d’innovations, aussi bien au niveau de la formulation que du packaging et du marketing. Mais aussi, parce que la diversité des marques avec un super rapport qualité-prix est impressionnante. Pas besoin de casser sa tirelire ou de se rendre en parfumerie pour acquérir un produit de qualité.

Une fois qu’on a mis un pied dans le monde des cosmétiques asiatiques, il est bien souvent impossible d’en sortir. On s’intéresse aux nouveautés, aux dernières tendances, aux compositions. Et l’on s’aperçoit que chez nous, nous sommes en retard. Les nouveautés en France ne le sont déjà plus en Corée, qui sort sans cesse de nouveaux produits. Le cycle de vie du produit est en effet plus court là-bas que chez nous. On parle alors de « fast cosmetic ». Avant que le produit n’arrive en France, il faut parfois attendre longtemps. Et quand on peut enfin se procurer le produit, l’addition est salée. Les cushions vont en effet être adaptées par Lancôme qui n’est pas une marque bon marché. Quand aux masques imbibés de chez Sephora, le prix est plus élevé que ce qu’on peut trouver sur internet.

adapted korean product for occidental market

 

Si le phénomène kbeauty arrive doucement au pays de la baguette (un peu aidé par les idols k-pop et dramas qui sont souvent choisies pour incarner les campagnes publicitaires), il est déjà bien présent aux Etats-Unis; où les marques coréennes s’implantent et prolifèrent comme des champignons.

Il ne faut pas oublier que plus que l’influence des produits coréens, c’est avant tout l’influence des pays asiatiques qu’on observe aujourd’hui dans la cosmétique. Le savoir-faire japonais est en effet déjà bien connu par chez nous, notamment en terme de cosmétiques anti-âge et de layering.

L’invasion a donc déjà commencé pour le plus grand plaisir des consommatrices et consommateurs. En attendant, que cela se développe chez nous, on peut quand même en profiter sur nos e-shops préférés. Qu’en pensez-vous ? Les cosmétiques coréens vont-ils conquérir le monde ? Avez-vous déjà succombé ?

4 Comments

    • Personnellement, je trouve vraiment très cher le masque à l’unité. Aux alentours de 4€. J’ai acheté 10 masques imbibés pour environs ce prix là en promo au Japon et je ne les ai pas encore fini donc je ne pense pas tester ceux de chez Sephora. Après, c’est peut-être un très bon produit !

  1. Très bon article 😉

    Je te plussoie pour les masques, Camille ! Et vu le peu d’actifs contenus dedans, je pense que les masques Sephora ne présentent pas les mêmes effets que les masques coréens.

    Bon, je pense que ce n’est pas un secret si je dis qu’à mes yeux, les cosmétiques coréens sont vraiment au-dessus des autres. Que ce soit en matière de philosophie, de technologie ou d’efficacité ciblée, les coréens ont tout compris. Ce n’est pas un hasard si la Corée du Sud est le premier marché cosmétique mondial et que les marques européennes et américaines envoient leurs chercheurs effectuer des stages dans les grands groupes coréens une fois par an.

    Au-delà du fait que les cosmétiques inspirés des asiatiques soient moins performants que les originaux (testés et désapprouvés), je pense que la stratégie d’imitation massivement déployée dans nos contrées va se heurter à une limite qui est d’ordre culturel si je puis dire : en France, on a pour habitude de s’attaquer à un problème une fois que ce dernier est bien installé : ainsi en beauté, on s’attend à de la cosmétique « miracle ».
    Or en Asie, les soins tout comme le rituel du layering construit autour sont pensés pour prévenir les soucis de peau et ne pas seulement se décider à prendre les problèmes en considération lorsqu’il est trop tard. Conclusion : imiter les technologies coréennes, oui, mais « éduquer » les consommatrices à mieux repenser leurs routines (tout comme leur hygiène de vie, en Corée les 2 vont de pair) est essentiel pour perdurer, à mon sens. Ca ne sert à rien de vendre les produits « inspirés Kbeauty » comme miraculeux qui les consommatrices n’en font pas un usage adéquat.

    Pour conclure sur une note positive, je dois quand même saluer les efforts considérables mis en oeuvre en France par quelques boutiques spécialisées qui proposent de plus en plus de cosmétiques asiatiques à des tarifs abordables. Tantôt je me fournis énormément à l’étranger, tantôt je remarque que je peux trouver de plus en plus de choses ici, et ça c’est très appréciable.

    Bises !
    Laura

    • Coucou Laura ! Ça me fait énormément plaisir que tu passes par ici pour commenter mon article puisque je suis une fan inconditionnelle de ton blog !

      Oui je suis tout à fait d’accord, les françaises et les coréennes n’ont pas du tout les mêmes habitudes. Les coréennes traitent en amont. L’affaire est donc à suivre de près au niveau de la communication des marques autour de ces produits.

Laisser un commentaire